en
Personnage

Savoie olympique, sur les traces du futur


 Du 8 Février 2012 au 31 Octobre 2013.

 

Exposition consacrée aux sports d'hiver et à leurs évolutions technologiques. Le futur pointe son nez en 1992, pour ouvrir une nouvelle trace sportive, humaine et technologique dédiée à la glisse et au spectacle.

Projet
----------------------------------------------------------------------


1992 : le monde change, les J.O. aussi !
À l’occasion du 20e anniversaire des Jeux olympiques d’Albertville et de la Savoie (1992- 2012), la Maison des Jeux olympiques d’hiver (Albertville) présente une exposition consacrée aux sports d’hiver et aux évolutions technologiques, intitulée « Savoie olympique, sur les traces du futur ».

Albertville 1992 est une édition olympique qui enregistre les évolutions politiques mondiales après l’effondrement du bloc socialiste : la Croatie et la Slovénie participent pour la première fois comme nations indépendantes, les pays baltes sont de retour avec la Lituanie (première fois depuis 1928), l'Estonie et la Lettonie (première fois depuis 1936). L'équipe allemande est réunifiée pour la première fois depuis 1936. Plusieurs pays qui composaient l'URSS (Russie, Ukraine, Kazakhstan et Ouzbékistan) participent ensemble au sein de l'Équipe unifiée (EUN).

Mais en 1992, rappelons-nous, on ne connaît pas internet, les skis ne sont toujours pas paraboliques, le surf balbutiant est réservé à quelques mordus, les appareils photos sont encore argentiques mais, mais… des signes avant-coureurs forts donnent à l’édition savoyarde une empreinte inédite qui annonce le futur. Comment ? Par plusieurs innovations qui vont marquer l’histoire des Jeux d’hiver et faire « traces » :
-sur le plan sportif avec l’introduction du ski de bosses, discipline hors des normes connues, le patinage de vitesse sur piste courte et le biathlon féminin,
- sur le plan de l’humanisme olympique avec la présence des Jeux paralympiques dans la ville d’accueil des J.O. pour la première fois,
- sur le plan culturel, les traditions, coutumes et gestes des populations alpines sont associées à la créativité artistique dans la cérémonie d’ouverture.

À Albertville, le futur pointe son nez en 1992 pour ouvrir une nouvelle trace sportive, humaine et technologique dédiée à la glisse et au spectacle avec un « coup de jeune » voulu par les concepteurs de talent que sont Michel Barnier et Jean-Claude Killy sans oublier le chorégraphe Philippe Decouflé !

Depuis que les sports d’hiver et de montagne sont pratiqués, les techniques évoluent constamment et apportent des améliorations tellement utiles et importantes, comme la corde d’escalade en nylon qui remplace rapidement les brins en chanvre.
Mais en 1992, il s’agit d’un bond en avant ! À partir des Jeux olympiques d’Albertville et de la Savoie, les sports d’hiver ont multiplié les innovations, tant dans les pratiques et que dans le domaine de l’environnement technologique.

2012 : sciences et technologies, un nouvel espace de jeu !
Les avancées technologiques intervenues depuis 20 ans affectent tout le spectre du sport, du jeu à la prévention et concernent non seulement le sportif de haut niveau mais également un public plus large. L’outil prolonge le corps et multiplie ses potentialités à tout âge. Les athlètes comprennent mieux leur corps et leurs limites grâce à des connaissances nouvelles, ce qui leur évite de devenir des robots du sport bionique ! Des procédés audiovisuels et informatiques pointus participent à l’entraînement, à l’arbitrage ou encore au plaisir des spectateurs. Dans la société globale, la capture du mouvement par la célèbre « souris » de l’ordinateur s’étend au corps tout entier qui joue virtuellement et physiquement devant l’écran, que ce soit au tennis, ou dans un slalom endiablé, en famille dans le salon !
Une relation interactive se développe entre la personne et l’outil technologique qui ouvre des perspectives innovantes. La constitution des réseaux sociaux dépasse les frontières et favorise des échanges à travers le monde pour chaque internaute. Ces évolutions appellent dans le même temps des régulations dans l’univers des jeux et des paris pour maintenir l’éthique dans le sport.

Aujourd’hui, 20 ans après, on se trouve à une période charnière pour envisager les 20 prochaines années. Entre 1992 et l’après 2012, la Savoie olympique a dessiné les traces du futur… qui nous réservera encore des surprises lors des prochains J.O. !


Scénario
----------------------------------------------------------------------


L’exposition est constituée de panneaux, de la présentation de collections photographiques, de vidéos et de dispositifs pour démontrer, souvent de façon interactive, l’apport des techniques, ce qui constitue un parcours original.
Un contrepoint à ces techniques est apporté par la présentation des œuvres de photographes qui ont travaillé sur les Jeux olympiques de 1992 et qui constituent la référence, ce sont les Regards 1992.
Sont présentées tout au long de l’exposition les images de Pascal Lemaître, Liberto Macarro, Jean-Pierre Mirabel, Jean-Luc Traini, et le collectif Zone 5, qui font revivre les coulisses des Jeux olympiques. Une jeune femme photographe, Julia de Cooker apporte sa vision contemporaine, 2012, des sites olympiques.
Le cheminement suit régulièrement un système d’aller et retour entre regards plastiques et apports de la technologie, entre 1992 et 2012.

Quatre grands thèmes sont développés :
* Le corps en mouvement.
Illustré d’images historiques des débuts des sports, le corps est tout autant le corps esthétique, vu par Philippe Guillotel et Philippe Decouflé où le danseur devient geste sportif que le corps engagé des participants et anonymes des Jeux olympiques, ou encore le corps à corps de l’athlète pour être le meilleur. La décomposition du mouvement des sportifs a inspiré l’artiste Alain Bar qui l’a gravé dans le cuivre.
* Les technologies et l’environnement
Nous souhaitons établir des contacts avec des marques pour présenter les recherches sur l’élasticité des skis ou des surfs (par informatique), des matériels pour personnes handicapées, les systèmes de recherches des victimes d’avalanches, l’entraînement à l’altitude, la notation informatisée en patinage, la fabrication des vêtements techniques, les technologies de capture du mouvement, le chronométrage, le matériel d’escalade, les recherches médicales sur les pathologies de l’altitude et du froid… En matière d’environnement, la préoccupation du développement durable doit s’accorder avec les innovations des technologies et des connaissances et le débat porte sur les questions de l’enneigement artificiel, de la gestion des ressources en eau, du réchauffement climatique.
* L’athlète
Entre sport et sciences, où est la place de l’athlète ? Mise en parallèle d’interviews et de portraits d’athlètes de 1992 et d’aujourd’hui. Rôle capital de la personnalité : le Comité international olympique (CIO) parle « d’athtlete role model » pour souligner sa responsabilité d’exemplarité. Évolution sur la façon dont l’athlète est considéré par les médias. Évolution de la façon de photographier et filmer. Diffusion d’un film conçu par le Musée Olympique pour l’exposition « Athlètes et sciences ». Avec la question de la transmission entre générations, le centenaire d’Émile Allais prend tout son sens.
* Les pratiques sociales
Les nouvelles disciplines introduites aux J.O. se font l’écho des pratiques plus urbaines dans des sites de montagne désormais organisés en espaces récréatifs aménagés. La notion de plaisir immédiat, la perte de la culture montagne introduisent un changement de comportement de la clientèle qui doit être pris en compte. Mais les Jeux olympiques de la jeunesse, dont la 1e édition d’hiver aura lieu à Innsbruck en 2012, sont une volonté forte du CIO de transmettre les valeurs et de garder une dimension humaine, éducative et culturelle.


Organisation et partenariats
----------------------------------------------------------------------

Dates prévues : du 8 février 2012 au 31 octobre 2013

Comité scientifique :
Alain Arvin-Bérod, philosophe et historien du sport et de l’olympisme, conseiller scientifique de la Maison des J.O. et du premier Think Tank européen du sport Sport et citoyenneté, expert de l’Institut sport et management (Grenoble École de Management), membre de l’Académie nationale olympique française.

Claire Grangé, historienne, membre du Comité d’organisation des J.O. de 1992, chef du projet scénographique et directrice de la Maison des Jeux olympiques depuis 1993, commissaire de l’exposition « Savoie olympique, les traces du futur ».

Edgar Grospiron, premier champion olympique en ski de bosses (J.O. 1992, Albertville), médaillé olympique de bronze en ski de bosses (J.O. 1994, Lillehammer), trois fois champion du monde (1990, 1991, 1995), consultant international, chef de la délégation française aux Jeux de la jeunesse (Innsbruck, 2012).

Conseillers techniques montagne et sports d’hiver : Cyrille Livet et Matthieu Marin-Cudraz, pour le matériel ; Éric Charamel, guide de haute montagne.

Surface : l’exposition se développe sur 230m2 et 115ml avec vitrines ou estrades pour les présentations d’objets, ainsi que quelques manipulations et expérimentation par le public.

Partenaires scientifiques et techniques (en cours) : INSEP, Musée olympique de Lausanne, Musée national de la montagne de Turin, Le Vieux Campeur, École cantonale d’art de Lausanne, ENSA, IFFREMONT…

Partenaires institutionnels (en cours) : Conseil général de la Savoie, Comité olympique et sportif français, Région Rhône-Alpes…

 

Ce site nécessite Adobe Flash player.

Pour visualiser le diaporama, le javaScript doit être activé dans votre navigateur et la denière version d'Adobe Flash Player doit être installé.

Télécharger gratuitement Adobe Flash Player

Get Adobe Flash Player

avanafil 50mg info about mirtazapine purchase buy sildenafil citrate usa 120 mg of cymbalta information about levetiracetam sandoz enalapril flomax canada more revlimid sales buy paxil 30 mg levetiracetam generic brands actavis bupropion xl oral fluconazole uk more order alendronate digoxin 25 mg tab veenat price buy levitra online cheap diovan rx buy cilostazol 50mg http://www.phaseivengr.com/rizact-md.pdf buy viread hong kong medrol manufacturer of casodex in new york buy orlistat alli lenalidomide price us purchasing zoloft on line modafinil online generic gefitinib india buy generic forzest in mexico prevacid 30 mg cost megalis 10 mg india in india buy tadalista 20mg http://artistlane.com/simvastatin-equivalent.pdf achat tadacip 20 http://pulseseismic.com/decadron-tablets-pills.pdf buy canada diovan hydrochloride abilify drug in uk letrozole 2.5mg tablet more cost for imatinib gleevec memantine online pharmacy cheapest tetracycline uk imatinib generic buy prilosec otc dapoxetine price in mumbai amlodipine prices about over the counter orlistat estrogen progesterone cream http://www.phaseivengr.com/tadarise-60-mg.pdf best price on ciprofloxacin 750mg viread oral remeron generic canada silagra in thailand kaufen information about order generic dutasteride voltaren order online suhagra cost in india http://www.phaseivengr.com/flomax-online.pdf lipitor tabs in new york